Votre police d’assurance automobile, motocycle ou habitation… a été résiliée à cause de plusieurs sinistres, un incident de non-paiement ou encore suite à des circonstances aggravantes malencontreuses, etc. Vous vous demandez où peut-on s’assurer après une telle résiliation par l’assureur. Que faut-il faire pour trouver une solution rapidement ? Ce sont des interrogations que se posent souvent les conducteurs de cette typologie…oui vous l’avez compris, il s’agit de classification en fonctions de ce que votre profil d’automobiliste suscite.

Une chose donc est claire un résilié comprend vite que c’est un risque « non-standard » et par conséquent une espèce sociétaire indésirable que la majorité refuse. Se faire éjecter par une compagnie traduit un degré de risque élevé pour les autres compagnies surtout les classiques et les mutualistes d’entre elles.

Quelle solution pour les conducteurs résiliés ?

En tout cas si vous galérez avec les refus des sociétés d’assurances, vous pouvez opter pour le choix du Bureau central de tarification (BCT) ou faire appel à un courtier ayant comme produits de niches des solutions 100% réservées pour les profils à hors-norme :  sans anfautotécédents en assurance, les malussés et les résiliés. Si l’organisme du BTC a été crée dans l’optique de faciliter à tous les types de conducteurs de souscrire une assurance de responsabilité civile pour rouler, les courtiers spécialisés eux, permettant un large choix de solutions avec des garanties plus complètes et surtout dans un court délai.

Alors que le BCT lui ne peut garantir les autres assurances automobiles comme la garantie incendie, le vol, l’acte de vandalisme, les dommages tous accidents ou encore simple bris de glace.

En plus pour répondre à une demande à tendance haussière surtout en ce qui concerne les cas de résiliation pour sinistre, les courtiers d’un niveau élevé en vu le jour, ce sont des grossistes en assurance : des vrais négociateurs capables de décrocher des contrats d’assurance avec des tarifs très concurrentiels et avec des bons niveaux de garanties. Plus avantageux encore, les « offre packagée » que certains courtiers, devenus des vrais comparateurs d’assurance en ligne, proposent aux résiliés, aux jeunes conducteurs, et aux malussé…ces offres comportent des assurances regroupées avec un tarif pas cher : Assurance auto, habitation & mutuelle, etc. une sorte d’avantage groupe, car ces acteurs savent qu’un assuré mécontent peut fort bien transférer tous les autres contrats chez eux.

Pour quelle raison un assureur peut-il résilier un assuré ?

Un assureur peut invoquer la raison de sinistre par exemple si cela est prévu dans le contrat bien entendu pour décider d’une rupture. Cela peut être un ou plusieurs sinistres. Cela  dit, avoir enregistrés en tout cas un nombre important d’accidents  n’est pas le seul l’argument que peuvent bondir les assureurs pour rompre le contrat de leurs clients, il existe en effet d’autres motifs valables :

Mise à terme à cause de circonstances aggravatante:

La conduite avec une alcoolémie en volant, un retrait de permis à cause d’usage de substances interdites comme le stupéfiant, une déclaration frauduleuse ou dissimulation d’information vitale quant à l’appréciation du risque.

Radiation pour non-paiement de prime

C’est très simple, une prime restée impayée bascule l’ordre des choses et se traduit par un contrat auto résilié comme conséquence ! car par définition une garantie d’assurance c’est un transfert de risque en moyennant le paiement d’une cotisation. À ce niveau, les choses peuvent aller très vite et plus loin aussi. Au bout de 10 jours si aucun paiement n’est perçu, une mise en demeure est envoyée qui peut aussi se terminer par des revendications et poursuites au bout de 40 jours. Autant régulariser sa situation au plus vite et essayer d’avoir une résiliation à l’amiable. D’autres articles sur la question sont disponibles sur https://www.sosresilie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation