L’assurance habitation est un produit de plus en plus répandu. Elle peut être obligatoire ou facultative, selon les cas. Si vous vous demandez quelle assurance habitation choisir, voici quelques explications et conseils qui vous aideront à choisir.

L’assurance habitation : obligatoire ou facultative ?

L’assurance habitation n’est pas toujours obligatoire. Si vous êtes propriétaire, elle reste facultative. En revanche, il s’agit d’une obligation pour tout locataire, qui est considéré comme responsable en cas de dommages ou de sinistre dans le logement qu’il occupe. Il doit alors souscrire à ce que l’on appelle la garantie des risques locatifs (GRL), qui couvre les dommages causés par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux.

Le propriétaire est en droit de réclamer la preuve que cette police d’assurance a été souscrite au moment de la signature du bail. Toutefois, la location saisonnière ou le logement de fonction ne sont pas concernés par cette obligation.

Pourquoi souscrire à une assurance habitation ?

S’il le désire, le propriétaire d’un logement, qu’il occupe ce dernier ou non, peut à tout moment décider de souscrire à une assurance habitation. Il est même plutôt dans son intérêt de le faire, car dans le cas contraire, aucune indemnité ne lui sera versée pour les cas mentionnés plus haut.
La première question que vous devez vous poser est celle-ci :quelle assurance habitation choisir, en effet, les offres qui existent sont très nombreuses et elles doivent faire l’objet d’une étude au préalable.

Comment faire le bon choix

Afin de faire le bon choix, la première étape est d’évaluer les biens de votre logement. En effet, on vous demandera d’en faire une estimation. Si vous surestimez ces biens, sachez que la prime d’assurance en sera d’autant plus élevée. Le contraire est également vrai. Pour arriver à un montant réaliste, il faut généralement compter une dépréciation de l’ordre de 20% par année d’usage.

Il existe différentes gradations dans ce que couvre une assurance habitation. Si la base reste la même, certaines polices d’assurance peuvent rembourser au prix du neuf vos objets ou meubles endommagés. Le bris de verre est également remboursé différemment selon le niveau d’indemnisation sélectionné.
Afin de définir quel niveau de protection est le plus à même de vous convenir, mieux vaut étudier au préalable les différentes offres des assureurs et sélectionner le budget que vous êtes prêt à y consacrer. Vous pouvez ainsi vous faire conseiller par des experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation