Nouveau vecteur de croissance pour les entreprises, le crowdfunding a bien évolué au cours de ces dernières années. Car, si on connaissait surtout les plateformes de crowdfunding pour le lancement de campagnes de collectes de dons, elles occupent désormais une place de plus en plus importante dans notre économie. Au point d’offrir des services proches de ceux des banques traditionnelles qui, face à la conjoncture actuelle, sont devenues frileuses à l’idée d’investir dans de nouveaux projets.

Le financement participatif comme nouveau moyen de crédit

Il n’est en effet plus rare de trouver de nos jours de nombreux sites de financement participatif dédiés à l’emprunt. Se positionnant comme alternative aux organismes de crédit, ces sites vous proposent des conditions de financement bien plus attrayantes. Que vous disposiez ou non d’un capital de départ en fonds propres, le lancement de votre entreprise dépendra uniquement du bon vouloir des internautes à vous prêter de l’argent. Autant dire qu’il vous faudra établir un business plan solide pour convaincre vos futurs créanciers avant de vous lancer dans cette voie.

La participation au capital par le biais de l’investissement participatif

L’autre évolution majeure des sites de crowdfunding est la possibilité d’ouvrir le capital de votre entreprise à de nouveaux actionnaires. Si vous êtes en phase de croissance et souhaitez revendre des parts de votre société, cela peut être une option intéressante à envisager. Surtout que de plus en plus de particuliers sont prêts à investir dans le crowdfunding des PME. Rien que sur l’année 2015, ce sont un peu plus de 50 millions d’euros qui ont été placés dans l’investissement participatif. Un chiffre en perpétuelle augmentation qui reflète bien la volonté des Français de prendre part à la création de nouvelles richesses.

La collecte de fonds grâce au projet participatif

Plus connu du grand public, les campagnes de crowdfunding en vue de récolter des dons continuent de séduire les internautes. Fonctionnant davantage en mode coup de cœur, beaucoup d’entre eux sont encore prêts à vous aider à collecter des fonds pour financer votre projet participatif. Le but étant de voir apparaître de nouveaux produits sur le marché, n’hésitez pas à rétribuer les efforts de vos donateurs. Comme par exemple, en leur offrant d’être les premiers à bénéficier de votre produit, avant même que celui-ci ne soit commercialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation