Rependre une entreprise est aussi délicat que de créer sa propre entreprise. Mais, ne désespérez pas,  il existe quelques principes simples à appliquer pour s’y retrouver et mener à bien son projet. Trouver une affaire qui marche bien n’est pas chose aisée. Focus sur ce que vous devez savoir et sur ce qui est important à faire avant de pouvoir reprendre une entreprise.

L’entreprise que vous souhaitez reprendre correspond-elle vraiment à vos attentes ?

Avant d’entamer toute recherche d’opportunités de reprise, il est important pour vous dans un premier temps de réfléchir sur vos motivations et vos compétences. La question est donc savoir si vous êtes bien en capacité de reprendre une entreprise. Partez d’une liste de questions auxquelles vous répondez avec la plus grande franchise et honnêteté. Ces interrogations peuvent être du type :

  • Est-ce que la reprise d’entreprise vous plaît ?
  • À quel niveau d’investissement êtes-vous prêt ?
  • Quelles sont vos motivations, vos qualités, vos défauts ?
  • Détenez-vous toutes les qualifications nécessaires à l’exercice de la profession concernée ?

Les réponses servent à établir le type de profil qui vous ressemble le plus :

  • Le profil leader
  • Le profil manager

Elles vous permettent également de procéder à la récolte d’un maximum d’informations sur l’entreprise (sa taille, sa structure juridique, son organisation, son fonctionnement, son chiffre d’affaires, ses forces et ses faiblesses, etc.).

Comment reprendre la bonne entreprise ?

S’il s’avère plus simple de reprendre une entreprise que de la créer, il n’en va pas de même pour faire le bon choix et trouver l’entreprise qui vous convient parfaitement. Cela demande de votre part de la patience, mais aussi et surtout du discernement pour :

  • Choisir la bonne activité, c’est-à-dire le métier et la fonction qui correspond en tout point à vos attentes
  • Le but étant de trouver l’activité dont vous maîtrisez les tenants et aboutissants, les avantages et les inconvénients. Pourquoi ne pas reprendre une activité pour laquelle vous avez exercé le même métier auparavant
  • Reprendre au bon moment, c’est-à-dire durant la période faste de son activité et éviter par conséquent celles qui connaissent la crise et ont des difficultés pour se maintenir sur le marché
  • Faire évaluer la valeur de l’entreprise

Acquisition d’une entreprise : de même que le cédant, pensez à en faire une bonne évaluation !

Il est important de connaître la valeur réelle de l’entreprise que vous envisager de reprendre.

À noter : des cabinets spécialisés comme le Groupe d’Expertise Comptable Erecapluriel expert en acquisition d’entreprise, proposent un accompagnement pour les futurs entrepreneurs. ERECApluriel dispose en effet d’un pôle session et reprise d’entreprise et peut analyser pour vous les entreprises éligibles, entre autres. Leurs conseils sont très utiles pour les repreneurs, surtout si ces derniers souhaitent connaître la véritable valeur de l’entreprise qu’ils cherchent à acquérir.

La reprise d’entreprise est aussi, et surtout, une affaire de qualités humaines

En conclusion, il est important de prendre en considération le fait qu’une bonne reprise est avant tout une affaire d’homme. Elle ne se réduit pas aux forces et faiblesses de l’entreprise. Bien au contraire : de la négociation à la poursuite de l’activité, chaque étape de la vie de l’entreprise repose sur les qualités et les capacités personnelles de chaque dirigeant. Il en va de même pour la transmission : elle sera meilleure, si la relation à maintenir entre le nouvel acquéreur et ses salariés, partenaires, fournisseurs et clients se construit de manière naturelle.

Comments are closed.

Post Navigation