Le métier d’un agent immobilier n’est jamais facile d’autant qu’il doit non seulement gérer le bien de ses clients mais aussi leur fond financiers. Il s’agit alors d’un risque dont il ne faut pas négliger en cas de défaut de paiement. D’où la mise en place d’une garantie Financière des professionnels de l’immobilier. Mais de quoi il est question ? C’est l’objet de cet article.

Garantie Financière des professionnels de l’immobilier : une obligation

Lorsqu’il est question de gestion ou de vente immobilière, il existe une loi qui protège les professionnels de l’immobilier. Cette loi d’ailleurs a récemment fait l’objet de réforme mais n’empêche qu’elle permet de protéger les acteurs principaux et les demandeurs. En d’autres termes, on fait référence à la loi Alur ou los Hoguet stipulant que tous les professionnels de l’immobilier doit souscrire à une garantie financière. On parle alors d’une assurance qui tourne en faveur de ceux-ci mais qui offre aussi une bonne protection juridique aux clients.

D’autre part, cette garantie Financière des professionnels de l’immobilier permet de couvrir tous les risques liés au non respect d’engagement ou d’un défaut de paiement. Cela fournit aussi une bonne transparence en ce qui concerne toutes les transactions immobilières effectuées par l’agent lui-même. Donc, ceux qui travaillent dans ce domaine même l’expertise immobilière doivent aussi y souscrire. Par ailleurs, la garantie Financière des professionnels de l’immobilier se révèle bien différentes des autres offres d’assurance mais reste tout de même avantageuse pour éviter les mauvaises surprises et afin de rassurer aussi les clients.

De quoi énonce la loi Hoguet ?

Un agent immobilier se doit de suivre tous les règlements et les conditions énoncés par la loi Hoguet. En général, ceux qui souscrivent à une garantie Financière des professionnels de l’immobilier doivent détenir un registre dont le contenu concerne généralement tous les encaissements effectués par le professionnel. Ce dernier doit également constituer une copie d’une pièce justificative lui servant de preuve en cas de litige. En réalité, cette garantie Financière des professionnels de l’immobilier est sous forme de caution permettant donc de garantir les valeurs ou les fonds qu’un agent se doit de mettre de côté en cas de désengagement de ses responsabilités ou d’imprévus.

D’autre part, ces fonds doivent être versés sur un compte spécial par précaution dont la valeur doit être équivalente à la somme que l’agent doit rendre ou dont il peut être redevable à l’égard de son client. Ainsi, pour éviter d’agir à l’encontre de cette garantie, il est essentiel de choisir une bonne formule de souscription. D’ailleurs, beaucoup d’organismes ne lésinent pas sur les offres afin de proposer des services concurrentiels ainsi que d’une garantie financière répondant aux attentes des spécialistes de l’immobilier. Quoi qu’il en soit, la souscription ne demande pas une démarche fastidieuse et sans conditions importantes. De plus, cela permet aux acquéreurs de prendre de l’assurance et même des garanties quant à l’acquisition de leur bien. Bref, les risques sont moins élevés pour ceux qui décident de souscrire à une garantie financière qui, doit-on rappeler, ne coûte vraiment pas cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation