Bien gérer sa société signifie bien allouer ses ressources pour avoir le contrôle sur toutes les opérations nécessaires à l’exploitation. Pour la tenue de la comptabilité en particulier, l’entreprise peut employer des personnes qualifiées qui travaillent à plein temps au sein d’un département précis ou encore externaliser cette tâche.

Choisir d’externaliser pour une raison ou une autre

Il existe plusieurs raisons qui poussent une compagnie à externaliser sa comptabilité. La première étant le souci de déontologie.

La principale responsabilité du comptable au sein d’une entreprise est de gérer sa trésorerie, c’est-à-dire les encaissements et les décaissements. A  force de manipuler les recettes de la société tous les jours, celui-ci peut être tenté d’employer cette liquidité à des fins personnelles. Effectivement, il arrive que les responsables détournent des fonds ou les utilisent pour réaliser un quelconque investissement. Ensuite, ils remettent la somme « empruntée » en caisse sans que personne ne remarque quoi que ce soit. Il va de soi que cette opération est très risquée pour la compagnie.

Dans un autre contexte, recruter un comptable à plein temps peut coûter cher à l’entreprise. En effet, cela constituerait une charge fixe à payer tout au long de l’exercice, alors que recourir à des sous-traitants sera bien moins coûteux. Cette dernière option est particulièrement avantageuse pour les grandes sociétés. Le volume considérable des transactions journalières ne permettrait pas à une équipe en local de tout enregistrer à temps.

Les qualifications et les fonctions des comptables sous-traitants

Comme tous les consultants, les comptables  doivent avoir beaucoup d’expériences et une expertise dans leur domaine. Pour être un expert-comptable, suivre les normes IFAC est d’ailleurs obligatoire.

Quant à leurs missions, ces prestataires s’occupent des tâches habituelles d’un comptable en interne. Ils se chargent de l’enregistrement des transactions, de la conservation des pièces justificatives, de la gestion du patrimoine, des déclarations fiscales et d’autres opérations.

Toutefois, il arrive que les entreprises sollicitent les services d’un cabinet d’expert-comptable en vue d’une  autre mission comme la réalisation d’un audit légal. Et pour cela, les sociétés peuvent s’informer sur le site web d’un expert comptable ou encore se faire aider par une agence de recrutement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation