Ce n’est plus un secret pour personne, investir dans la pierre est un investissement sûr. Nombreux sont les emprunteurs qui souscrivent à un crédit immobilier, en vue d’acheter un bien immobilier (maison, appartement), pour être ensuite loué. Habituellement, le loyer perçu par le propriétaire sert à rembourser la mensualité du crédit. A la fin du remboursement dudit crédit immobilier, l’emprunteur profitera de rentes mensuelles (via le loyer payé par le locataire) et cumulera un patrimoine (par la valeur du bien immobilier). Telle serait la théorie d’un crédit immobilier sans encombre. En réalité, des problèmes peuvent faire leur apparition : ne pas trouver de locataire et percevoir des loyers inférieurs aux mensualités du crédit immobilier. La solution serait le rachat de crédit.

Comprendre le rachat de crédit dans le domaine de l’investissement locatif

Le rachat de crédit dans le domaine de l’investissement locatif sert à regrouper une partie ou l’ensemble de ses emprunts immobiliers, afin de bénéficier d’un prêt à mensualité unique ainsi que réduite. Ainsi, l’investisseur emprunteur pourra rassembler ses crédits, pour une mensualité en adéquation avec ses besoins, lui permettant de retrouver l’équilibre de son budget, voire bénéficier de trésorerie supplémentaire. Cette opération bancaire se fait via un allongement de la durée de prêt. Il pourra se rapprocher vers les intermédiaires en opération de banque (IOB) spécialisés dans le rachat de crédit. Pour avoir une idée de ce que le rachat de crédit peut apporter, l’emprunteur peut remplir un formulaire de demande en ligne, de manière gratuite, et ce sans engagement.

Les règles à suivre dans le rachat de crédit immobilier

Quelques paramètres sont à voir de près avant de se lancer dans le rachat de crédit. L’emprunteur doit se renseigner sur son capital restant dû, qui peut être demandé auprès de la banque. Ensuite, il doit évaluer la durée de son nouveau crédit. Ainsi, si son prêt immobilier en cours se trouve dans le premier tiers de son remboursement, il doit avoir un nouveau crédit immobilier à un taux au moins un point inférieur à celui en cours. Si le prêt immobilier est dans le 2ème tiers de son remboursement, il est recommandé d’avoir un taux de crédit au moins 2 points inférieurs au prêt actuel. Si le prêt immobilier est dans le dernier tiers de son remboursement, l’opération ne sera guère rentable. L’emprunteur rembourse un prêt amortissable si bien que la majeure partie des intérêts est déjà remboursée en début de crédit, pour un gain presque nul.

Le rachat de crédit immobilier en une période de remboursement plus courte

L’investisseur emprunteur peut choisir un rachat de crédit rapide sur une durée plus courte. Ainsi, il fait racheter son crédit immobilier, en augmentant ses mensualités ou en conservant des mensualités similaires. Cette opération est intéressante si ses revenus le lui permettent. Elle est possible si ses revenus ont augmenté depuis la souscription dudit l’emprunt, pour s’endetter moins longtemps. Bref, la solution de rachat de crédit immobilier n’est pas à adopter à la légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation