Depuis 1960 jusqu’à ce jour, le SCPI continue de faire des heureux en matière de placement financier, surtout pour ceux qui désirent diversifier leur placement sans prendre des risques. Cependant, tout comme pour les  investissements immobiliers traditionnels, il est important de faire attention au choix de son placement. Alors, si vous souhaitez investir dans ce domaine, voici quelques points que vous devrez sûrement connaître.

En quoi consiste exactement le SCPI ?

Le SCPI fait référence à tous les produits d’investissement immobiliers. Au lieu d’acquérir des biens immobiliers physiques, les investisseurs achètent des parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ou d’organismes de placement collectif immobilier qui, à leur tour, investissent soit directement ou indirectement, dans une gamme diversifiée d’actifs immobiliers locatifs tels que les bureaux, les locaux commerciaux, les immeubles résidentiels, etc. La gestion de ces actifs est assurée par un professionnel de l’immobilier, notamment une société de gestion, qui décide des acquisitions et ventes immobilières tout en limitant les risques liés aux immeubles vacants.

Quand devriez-vous investir en SCPI ?

Avec beaucoup moins de risque que pour un investissement immobilier locatif direct, l’acquisition des parts en SCPI permet aux investisseurs de percevoir des revenus liés à la gestion d’une gamme diversifiée de biens locatifs difficilement accessibles directement aux investisseurs individuels. La gestion des propriétés et des locations seront délégués à un professionnel en contre partie d’un frais de gestion.

La souscription d’actions SCPI constitue un investissement à long terme, une période de conservation des actions d’au moins huit ans est recommandée, si vous souhaitez jouir des différents avantages qui découlent de ce type d’investissement. Vous êtes libre de choisir le type de financement pour votre investissement, soit par un capital propre, soit par un prêt bancaire.

Investir dans le papier immobilier permet aux investisseurs de diversifier leurs actifs et de constituer une source de revenus supplémentaires, notamment pour prévoir sa retraite. Dans cette optique, il est conseillé aux investisseurs de s’assurer que les prêts souscrits afin d’acheter des actions sont remboursés à la date de départ à la retraite. Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations concernant ce sujet, n’hésitez pas à vous rendre sur le site scpi.biz.

Quels sont les différents types de SCPI ?

Les SCPI sont exclusivement destinées à la gestion des actifs immobiliers locatifs. Les SCPI peuvent être divisées en deux catégories distinctes: les SCPI immobilières d’entreprise, qui se concentrent sur la distribution de revenus réguliers aux investisseurs et dont les actifs sont principalement constitués de bureaux, d’entrepôts et / ou de points de vente au détail et les SCPI immobilières résidentielles, qui investissent principalement dans des biens immobiliers résidentiels. Cela peut être des appartements ou des maisons unifamiliales nouvellement construits ou qui ont besoin d’être rénovés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Post Navigation